Le choix de la date des événements

illustration Le choix de la date des événements

Vous savez quel type de mariage vous souhaitez. Il ne vous reste plus que le gros du travail qui consiste à organiser le plus grand événement de votre vie pour que cette journée s'inscrive à jamais dans la mémoire collective de votre famille et de votre entourage.

La première des conditions pour réussir son mariage c'est le beau temps. Cela explique pourquoi la plupart des mariages sont organisés dès la fin du printemps et ce jusqu'au début de l'été. En effet, il faut savoir profiter des journées ensoleillées de cette période mais aussi organiser son mariage avant les départs en vacances de son entourage. Le mariage devient ainsi le début des vacances, les mariés peuvent ensuite partir en lune de miel. En outre, la chaleur des soirées de cette période permet d'opter pour des repas à ciel ouvert. Le samedi sera choisi de préférence pour pouvoir réunir le maximum de personnes.

La seconde des conditions c'est la disponibilité de chacun. Un mariage réussi l'est parce que vous êtes entouré des personnes que vous aimez, votre famille et vos amis qui vont ainsi pouvoir être les témoins de l'amour que vous portez à votre conjoint. Il faut que vous puissiez définir une date en fonction des disponibilités des personnes qui sont les plus importantes pour vous.

La troisième condition c'est les différents événements de votre mariage. C'est-à-dire que la date dépendra de la salle et de sa disponibilité, il en sera de même pour l'église, la mairie ou bien encore le traiteur dans une moindre mesure.

A partir de ces éléments vous allez pouvoir définir d'une période durant laquelle vous pensez organiser votre mariage. Cette date pourra avoir une symbolique forte pour vous. Une date d'anniversaire que cette date concerne votre rencontre ou un événement important dans votre vie à deux.

Pour ce qui est des préparatifs, du moment que vous avez choisi la date, il faut vous laisser le temps de tout organiser et cela demande environ une année de préparation.

Pour le choix de la date du mariage, des coutumes et des superstitions existent. Pendant des décennies, la France ne se mariait pas pendant les périodes agricoles. Il était mal vu d'échanger ses voeux alors que c'était de période de lourds labeurs que ce soit pour les moissons ou les vendanges. Les gens préféraient les mariages après en avoir terminé avec les travaux agricoles et pouvoir ainsi profiter des célébrations. C'est la raison pour laquelle la plupart des mariages avait lieu en hiver. De nos jours, la tendance revient sur cette saison notamment car l'organisation est plus simple du fait de la disponibilité de l'église et de la salle mais aussi du budget qui est moins important. En effet, nous sommes sur une baisse des couts durant cette période qui est la basse saison pour la plupart des prestataires des mariages. Pour ce qui est des traditions, il est de bon ton d'éviter les fêtes religieuses. En effet durant ces célébrations, il faut savoir respecter le recueillement voir le repentir, ce qui vient presque en opposition avec l'ambiance festive des mariages. En outre, pour ceux qui désirent faire un mariage à l'église la disponibilité du curé est presque impossible à obtenir selon la période avec par exemple Carême ou encore noël. Une autre des traditions veut que les mariages en mai ne soient pas bénis. C'est un mois qui est normalement consacré à la vierge Marie, ce qui fait que la consommation du mariage dans ce mois est mal vue.

Il existe d'autres superstitions notamment au niveau du jour ou de l'heure du mariage. Mais de nos jours, elles n'ont plus cours. On établit la date et l'heure du mariage en fonction des convenances du couple et des différents acteurs du mariage plus qu'en fonction de traditions.