Interview de Daniel Jamme

Les interviews Annuaire-photographe.fr : Daniel Jamme

Daniel Jamme

Mr Daniel Jamme - "Camara Jamme"
9 Avenue de la République - 12100 Millau
www.camara-millau.com

Membre Jingoo depuis Février 2010
Chiffre d'affaires avec jingoo en 2012 : 23 072 ?

-> Depuis combien de temps êtes-vous photographe ? Avec quelle formation initiale ? (École photo, lycée pro, autodidacte etc...)?
" Mon parcours est quelque peu atypique : né de parents agriculteurs, ce n'est pas dans la photo que j'aurais du tomber mais plutôt dans celui du domaine agricole!
Bref...Bien que passionné depuis tout petit par l'image et pendant 2 ans responsable, dans les années 80, du club photos d'une école dans le domaine de l'équipement de la maison individuelle, c'est l'entrée au service militaire qui m'a vraiment mis le pied à l'étrier, où je suis rentré comme responsable du service photos dans une caserne Nîmoise, au coté d'un photographe professionnel qui avait déjà sa propre activité dans le civil.

Suite à cette formation quelque peu particulière, j'ai très rapidement trouvé du travail dans ma région chez un photographe professionnel et ai racheté sa boutique sur Millau 10 ans après . Je suis installé à mon compte depuis 1994, en centre ville de Millau, dans l'Aveyron .

Pour compléter ma formation initiale, j'ai suivi plusieurs stages sur le portrait ou la photographie de mariage . "
-> Comment fonctionnez-vous? (en magasin, studio, ou de la maison). Décrivez, en quelques lignes, votre carrière, votre activité (photos mariage portrait, publicité, illustration etc?).
" Mon activité est composée de 3 parties:
- La vente de matériels photo qui génère le C.A le plus important,
- le tirage photo sur minilab avec 3 bornes en magasin, en ligne avec un logiciel personnalisé ou sur traceur pour les agrandissements grands formats,
- la prise de vues pro quel que soit le domaine.

Comme mes journées sont bien remplies , la sélection des photos des reportages se fait bien souvent le soir tard sur mon pc portable chez moi et l'envoi sur le site Jingoo également ."

-> Quels types de prises de vues réalisez-vous ? ( mariage, portrait, scolaire, sport ...)
Est-ce un choix ou une obligation de marché?
" Étant avant tout photographe de prise de vues, au-delà du commerce de matériel, je suis plutôt à l'aise sur la photo de mariage que j'affectionne particulièrement, la photo de sport, un peu moins sur le portrait et j'ai abandonné, depuis quelques années, la photo scolaire car, dans ma région , les prix de revente aux écoles ont été tellement tirés vers le bas que cela ne paye même pas le temps passé .
De toute façon et, en général, je pense que le consommateur se satisfait de plus en plus d'une qualité d'image médiocre et ne sait plus trop faire la différence parmi tous les systèmes de prise de vues et d'impressions. "
-> Vous êtes inscrit sur Jingoo depuis Février 2010.
En 2012 Vous avez réalisé 23 072 ? de ventes en ligne avec nos services, dont plus de 15 000 ? sur un seul événement sportif.
Parlez-nous un peu de cet événement ; comment avez-vous réalisé un tel score ?
" C'est tout simplement parce que c'est une course sur le Viaduc de Millau, que cela reste un événement exceptionnel car c'est la seule course où il faut fermer une autoroute pour l'organiser, et par le bonheur qu'il procure aux participants.

Je n'aurais jamais réalisé ces ventes si cette course s'était réalisée ailleurs, même avec le même nombre de participants. C'est une course comparable au marathon de Paris ou de New-York et le nombre de participants avoisinait les 15 000.

Sur un tel événement ou nous étions 7 photographes , il est impératif de mettre les photos en ligne très rapidement: j'avais mobilisé plusieurs personnes pour effectuer le tri et le classement des dossards dans la foulée de la course, mais cela reste quand même très compliqué, et il faut plusieurs jours pour effectuer un classement où chacun pourra se retrouver le plus facilement possible .

Le reste de mes ventes sur Jingoo provient essentiellement de la mise en ligne des photos de mariages et les ventes réalisées sont issues de photos prises sur le vif, le plus souvent pendant le cocktail. Photos des couples d' invités, enfants, grands-parents, petits groupes d'amis, etc ...
Je pense que 80% de mes ventes sont réalisées sur ce type de photos et pas sur les photos des mariés ou de groupe de famille .

La valeur ajoutée de la vente de photos par Jingoo sur un mariage se fait sur ce type de photos là qui sont d'ailleurs beaucoup plus sympas à réaliser que la cérémonie elle-même."
-> Nous avons un système de relance clients et de sensibilisation à l'achat.
A ce jour, vos albums de l'événement sportif sont toujours en ligne et cela fait 10 mois que cela dure !!
Les albums auraient dû disparaître depuis bien longtemps s'il n'y avait pas eu de commandes dans les 15 derniers jours de parution.
Pensez vous que notre système exclusif de relances à une incidence ? Si oui, de combien de % sur vos ventes en ligne ?
" C'est effectivement très efficace et rappelle au client potentiel que l'album qui l'intéresse ne sera bientôt plus en ligne et que, s'il souhaite acheter des tirages ou des fichiers, c'est le moment ou jamais.
Je pense que cette information au client a un impact de 2 à 20 % sur les ventes. "
-> Comment faites-vous pour réussir aussi bien ?
Utilisez-vous les coupons personnalisables sur Jingoo ?
"Bien sûr , il est impératif que le client potentiel soit informé que les photos qui peuvent l'intéresser sont disponibles sur le web et qu'il sache comment y accéder.
Je prépare les coupons à l'avance et demande, sur le reportage mariage et particulièrement aux mariés, de distribuer les coupons pendant le repas, ce qu'ils font en général très bien .

J'ai en moyenne de 300 à 600 connexions sur un reportage mariage.

Sur les autres événements j'utilise également 3 bâches publicitaires du site, de 60 cm par 4 mètres pour informer que les photos sont en ligne."

-> Retravaillez-vous vos photos avant la mise en ligne ?
Apportez-vous un soin particulier dans la relation clients ?
Faites- vous des parrainages?
Travaillez-vous de près avec les organisateurs de l'événement sportif ?
" Avant la mise en ligne, j'utilise plusieurs logiciels pour retoucher mes photos bien sûr , DXO, pour l'automatisme d'un traitement par lot, Photoshop, Lightroom, mais finalement, celui que j'affectionne particulièrement et que j'utilise le plus depuis des années au quotidien, aussi bien en éditing qu'en retouches est ACDSEE PRO. C'est fou ce que ce logiciel est capable de faire ! Il est, a priori assez peu utilisé chez les pros, mais au final, le meilleur des utilitaires de retouches est celui que l'on maîtrise le mieux et qui va allier performance et gain de temps en productivité .

Je ne fais pas de parrainage, mais par contre je trouve primordial que l'organisateur d'un événement relaie sur son propre site, l'adresse de mon site pour la commande des images.
Cela a un impact réel et important sur les ventes. Je demande également que l'information de la disponibilité des photos soit annoncée pendant toute la durée de l'événement au micro par le commentateur, et ceci, le plus régulièrement et souvent possible.

Il ne faut pas hésiter à aller les relancer de temps en temps pour leur faire annoncer que nous sommes présents et que les participants ou les spectateurs pourront disposer des images par la suite . "
-> Que vous apporte la mise en ligne de vos photos, en dehors de la vente bien sûr ? Des visites sur votre site ?
De la publicité gratuite pour votre enseigne?
Un service supplémentaire aux clients ?
"Tout à la fois : il ne faut négliger aucune retombée éventuelle, même si elle ne sont pas immédiates."
-> Pourriez-vous vous passer de la vente de vos photos sur internet aujourd'hui ?
Quelle incidence cela aurait-il ?
" Actuellement , le photographe qui ne le propose pas est hors course à brève échéance .
Ce n'est plus le client qui vient vers nous, mais nous, qui devons aller vers le client .
Tout se passe aujourd'hui devant son pc , chez soi à la maison ou à son travail ."
-> Faites-vous partie d'un groupement ? (type UPP, GNPP ...) . Que cela vous apporte-t-il ?
Avez-vous une fonction particulière au sein de cet organisme ?
" Non , pas actuellement. J'ai fait parti un temps du GNPP mais je n'avais pas assez de temps disponible pour effectuer les stages proposés.
Je reconnais toutefois leur utilité pour les photographes pro qui ne font que de la prise de vues.
Beaucoup plus réticent quant à la formation de certains auto-entrepreneurs, il y à beaucoup à dire au sujet de ce statut que je n'évoquerai pas là. "
-> Faites vous partie d'une enseigne type Camara, Phox ou autres ?
Décrivez-nous ce que cela vous apporte.
" Je fais parti de l'enseigne CAMARA depuis 15 ans, en suis pleinement satisfait et ne le regrette pas.
Je ne vois pas aujourd'hui quelle autre centrale d'achats me permettrais d'avoir un choix aussi important et une livraison des produits aussi rapide ( - de 24h ) pour la taille de mon commerce.

Un client souhaite un matériel à 17 h, après commande, s'il est dispo sur stock, il peut l'utiliser dès le lendemain 11h environ.
La centrale d'achats SCAN me permet d'assurer un service, un conseil , un tarif le plus bas constaté dans le commerce de proximité, une rapidité de livraison, une formation sur le produit acheté, une sécurité de paiement et une garantie que seul le libre achat sur un site internet quelconque ne permet pas.

Nous ne jouons pas en concurrence avec le commerce en ligne. Que chacun des futurs consommateurs potentiels se dise bien que quand nous ne serons plus là , au delà du prix du produit acheté, il devra se résoudre à gérer tout seul les problèmes évoqués ci-dessus . Cela n'est déjà pas évident, pour nous revendeurs, qui avons encore des contacts privilégiés avec nos commerciaux et fournisseurs qui nous permettent de gérer les problèmes d'utilisation du produit livré. Demain , qu'en sera-t-il? Quand tout se passera par internet et que nous ne serons plus là?
Que chacun se fasse sa propre opinion !!
Au final , le prix d'un produit n'est juste , qu'à la condition qu'il amène un service total dans sa globalité et sa durée de vie, tous services confondus !!
Propos à méditer !!"
-> Vendez vous du matériel photos, comment cela se passe ?
Exprimez-vous sur les difficultés rencontrées avec la concurrence des web marchands.
" Bien que les volumes de ventes aient diminué ces dernières années et que cela ne soit pas facile, cela ne se passe pas trop mal car nous avons su faire la différence sur notre ville depuis plusieurs années, en terme de conseils, de prix, de choix, de stock permanent.
Cela demande une gestion rigoureuse du stock au jour le jour, une parfaite connaissance du matériel et pas mal d'anticipation sur l'arrivée de nouveaux produits .

Bien que nous n'ayons pas la concurrence de grandes enseignes multi-spécialistes sur le secteur, nous savons très bien que notre principal concurrent est le web -notamment chez les moins de 50 ans- et que la plupart des clients qui passent notre porte sont déjà allés sur internet pour se renseigner sur les produits et leurs prix .
Mais ils sont de plus en plus nombreux à ne pas nous le cacher et à accepter de payer parfois un poil plus cher pour le conseil et le service qui leur sera assuré par la suite .

Nous effectuons gratuitement des séances de coaching de 2 h par petits groupes pour permettre à nos clients de progresser en prise de vues et connaître ainsi un peu mieux leur matériel. Cela, un site internet ne pourra jamais le faire!
Nettoyer un capteur ou faire une récupération de photos perdues sur une carte mémoire, gérer un problème SAV directement auprès de la marque, augmenter la durée d'une garantie et ceci gratuitement également . C'est là où se fait la différence: nous n'assurons pas les mêmes services et cela, le client le comprend de plus en plus.

Notre CA de ventes de matériel est en en hausse en 2012, le premier trimestre 2013 également.
Je ne suis pas forcément optimiste pour la suite car tous les secteurs de la photo sont touchés. Au-delà de la crise actuelle, c'est plus l'évolution de la technologie, la façon d'échanger et de consommer de l'image qui pose problème.
La bonne question, ( cruelle ), que nous sommes nombreux à nous poser est : « Dans combien de temps serons nous obligés de tomber le rideau pour la dernière fois?»
Les raisons sont si nombreuses qu'il serait trop long de les évoquer ici. "
-> Comment vivez-vous ces dernière années ? virage du numérique, l'internet ...
Tous ces nouveaux outils qui peuvent apporter ou enlever quelque chose.
" Nous avons évolué au même rythme que la technologie et des nouveaux moyens de communication et avons dû nous adapter, aussi bien en terme de matériel de production, bornes, tirages en ligne, matériels de prise vues, adapter notre stock à la demande et changer nos moyens de communication ou d'information avec nos clients et nos fournisseurs, mais cela n'a pas été un problème; au contraire et c'est d'autant plus motivant.

Coté prise de vues, la photo numérique et internet , c'est très positif.

Coté tirages, l'arrivée du numérique à provoqué beaucoup de bouleversements et nous constatons qu'il y à 2 types de clients: celui qui continue à faire des tirages papier ou des albums numériques régulièrement et celui qui stocke sur son ordi. et ne fait rien de plus .
Coté revente de matériels, par contre,c'est beaucoup plus difficile en terme de tarifs de revente car certains sites en ligne font de la vente en HT,( souvent illégalement et sans en informer le consommateur), ou s'approvisionnent sur des plate-formes étrangères qui ont des prix de base plus bas et nous ne pourrons jamais afficher les mêmes prix en boutique que sur ces sites .

La difficulté que rencontre le photographe, ( mais ce n'est pas la seule profession concernée) est que le client est très souvent totalement perdu par toute l'information et les différentes propositions commerciales issues des forums ou des sites en ligne.
Je pense qu'au final le consommateur va de plus en plus faire la différence entre un service de proximité qui utilise les moyens actuels de communication ou de vente et les sites qui ne sont là que pour réaliser un CA et pas grand chose de plus pour le consommateur en terme de services ultérieurs.

Par contre, je pense malgré tout que l'arrivée du numérique et d'internet est responsable de la disparition de bon nombre de nos commerces traditionnels, de l'augmentation importante de licenciements de salariés au compte goutte et que cela n'est pas prêt de s'arrêter .
Et çà , les médias n'en parlent pas ; il y a beaucoup à dire à ce sujet . "
-> Vous êtes pour nous, un photographe leader dans votre région ; comment voyez-vous le futur ?
(marché de la photos de mariage, portrait ?)
Que faut t-il faire pour tirer son épingle du jeu d'après vous ? Votre région a t-elle des spécificités concernant la photo de mariage et de portrait ?
" Je pense que pour bon nombre d'entre nous l'avenir est incertain, que seuls les meilleurs ont un avenir et que pour cela, nous devons utiliser tous les moyens actuels quels qu'ils soient. Aller dans le sens de l'attente de nos clients, se tenir informés au mieux de ce que nos clients souhaitent pour demain et plus actuellement, car cela est déjà trop tard.
Nous nous devons d'avoir toujours une longueur d'avance sur la demande.

Concernant les différents types de reportages photos, ou également sur la revente de matériels, chacun doit se concentrer sur ce qu'il sait bien faire et je pense que l'avenir tend vers une hyper-spécialisation dans tel ou tel domaine, pour devenir incontournables dans notre région et/ou notre secteur d'activité. Parfois, à trop vouloir se disperser pour réaliser un peu plus de CA , c'est regarder à trop court terme pour notre avenir.

Mais je ne crois pas détenir totalement la vérité car nos secteurs d'activités dans le domaine de la photo sont tellement différents que certains s'en sortent mieux que d'autres et voient sûrement l'avenir plus sereinement. Tout dépend du marché local ."

-> Si vous aviez un conseil à exposer à vos 8 900 confrères inscrits sur Jingoo, lequel serait-il ?
" C'est d'utiliser un maximum les services proposés, mais surtout d'insister sur l'information au client potentiel que des photos pouvant l'intéresser sont en ligne par tous les moyens possibles : mails , sms, réseaux sociaux, blogs , coupons, informations sur site, lien par le site de l'événement et mettre les photos en ligne le plus rapidement possible.
Souvent, quelques heures de retard sur la mise en ligne font perdre énormément de ventes mais qui ne sont pas forcément immédiates .

Toutefois , il sait que c'est déjà disponible et qu'il peut commander dans les jours qui viennent . J'ai pu constater ceci sur la dernière course du Viaduc de Millau, et le nombre de connexions impressionnant qui à suivi quelques heures après la fin de la course, alors que nous avions à peine fini de décharger nos cartes mémoires sur les pc.

Donc aller vite, dés la fin de l'événement et même si je n'aime pas trop le terme suivant qui n'est que commercial , « plus c'est chaud , plus c'est bon ».

Toutefois, certaines manifestations n'ont parfois aucun intérêt à être mises en ligne et il est difficile de savoir pourquoi les résultats ne sont pas à la hauteur de ce qui pourrait être attendu .

Les surprises sont souvent dans les 2 sens, étonnantes ou décevantes, mais, dans tout les cas, foncez sur la mise en ligne pour tous vos reportages , ce n'est au final que du positif ! "
-> Merci Mr Jamme !