DES SOUVENIRS PHOTOS DU MENU DE MARIAGE

DES SOUVENIRS PHOTOS DU MENU DE MARIAGE

 

La photographie culinaire est une discipline bien particulière. Le menu du mariage : apéritif, vin d'honneur, entrées, plats, vins, pièce montée, gâteaux divers et fromage contribuent à faire de cet événement un moment festif et chaleureux. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle de nombreux couples souhaitent garder un souvenir en images de leur menu de mariage qu'ils ont imaginé et conçu avec le traiteur.

Mais la photographie culinaire est un genre bien à part qui a ses propres codes et ses propres contraintes. En effet, un plat cuisiné aussi beau soit-il en réalité n'est pas forcément photogénique. C'est donc également le travail du photographe de mariage professionnel de tenter de restituer en image l'attrait d'un plat de mariage.

La principale difficulté de la photographie culinaire est qu'elle doit non seulement être fidèle à la réalité mais de plus susciter l'appétit et la curiosité de la personne qui regarde la photo. L'assiette doit faire envie !

Un axe principal pour faire honneur au menu des mariés : les photographier en toute simplicité afin de mettre en valeur les produits utilisés et qui ont sans doute fait l'objet de beaucoup de réflexion et d'hésitations de la part des amoureux. En effet, la composition du menu est souvent une partie très longue et très intense des préparatifs d'un mariage !

Pour en revenir aux photographies culinaires, l'idéal serait que le photographe de mariage professionnel puisse réaliser ses clichés en pleine journée afin de disposer d'une lumière 100% naturelle qui mettra en valeur les plats. Si cela n'est pas possible, il pourra également photographier les plats qui composent le menu de mariage à la lumière artificielle en utilisant son flash bien évidemment.

A la lumière naturelle, le photographe mariage professionnel devra anticiper la diminution éventuelle de la luminosité afin d'adapter l'heure de sa séance photo culinaire et d'en tirer le meilleur parti possible.

L'idéal est de s'installer près d'une fenêtre si le mariage se déroule en intérieur afin de bénéficier de la lumière provenant de l'extérieur du lieu de réception pour photographier les plats qui composeront le menu de mariage. Pour équilibrer les différentes provenances de la lumière, il sera judicieux d'utiliser un réflecteur afin d'équilibrer et d'harmoniser le style de la photo.

 

Le photographe mariage professionnel qui souhaite immortaliser les plats qui viennent composer un menu de mariage doit prendre soin au préalable de personnaliser sa balance des blancs ainsi que sa température de couleurs.

Pour prendre des clichés qui mettent réellement en valeur les plats que vont déguster les invités de la noce, le photographe mariage va prendre soin de supprimer tous les éléments alentours qui pourraient avoir pour effet de détourner l'attention du plat à photographier. Ce type de photo est une vraie mise en scène !

Assiettes (et vaisselle en général avec les couverts le verre etc?), nappe ou accessoires de décoration : tous ces éléments participent à sublimer le contenu de l'assiette pour le mettre en valeur de manière parfaite.

Le plat est l'élément le plus important de la photo, qu'il s'agisse de l'entrée, du plat de résistance ou du dessert. Une photo dépouillée a souvent plus d'impact qu'une photo trop chargée pour mettre en valeur un menu de mariage.

Techniquement parlant, le photographe mariage va utiliser une profondeur de champ particulièrement réduite pour prendre son cliché culinaire afin que les mariés aient un beau souvenir du menu de leur mariage.

Cette profondeur de champ réduite à son minimum permet d'obtenir un premier plan d'une grande netteté (le plat) et un arrière plan plus flou ce qui a pour effet de mettre en valeur le contenu de l'assiette.

Pour obtenir cet effet graphique, le photographe mariage va ouvrir de manière très large son diaphragme (f/4 ou f/2,8, si c'est possible en fonction de l'appareil photo, il pourra même augmenter ces proportions).

Les photographies culinaires de mariage prises grâce à l'utilisation d'un trépied peuvent être déclenchées à l'aide d'un déclencheur souple, d'une télécommande ou encore d'un retardataire. Ces accessoires permettent de contrer les petites vibrations qui s'opèrent de manière naturelle au moment du déclenchement.